Astuces

SRDB : Changer les urls de votre base de données

Ces temps-ci c’est la mode du passage en HTTPS. C’est à ce moment que l’on change les urls de son site et vous aurez sûrement déjà entendu parlé de mon article pour changer les urls en base de données. Alors pourquoi refaire un article ?

Parce que j’ai trouvé mieux !

Search Replace DataBase (SRDB) est un script plus rapide et plus fiable. En effet sa version CLI le rend plus rapide en exécution en comparaison au DBSR. De plus, son gros avantage est qu’il prend en charge les tableaux serialisés et que peu importe le charset et l’ interclassement de votre BDD, il sera compatible.

Vous l’aurez compris, pour ma part c’est la mort du DBSR au profit du SRDB. Je ne ferais pas un article aussi complet que le précédent, mais vous indiquerai les étapes basiquement, il y en 4 :

1. Prérequis

Il faut faudra un accès SSH à votre environnement distant, ou, si en local, à un terminal, ceci afin de lancer les commandes adéquates et réaliser les étapes suivantes. Si vous êtes dans l’incapacité de vous munir d’un terminal, suivez leur tutoriel en utilisant l’interface.

2. Télécharger le script SRDB

Télécharger le script SRDB en version CLI :

wget https://raw.githubusercontent.com/interconnectit/Search-Replace-DB/master/srdb.class.php
wget https://raw.githubusercontent.com/interconnectit/Search-Replace-DB/master/srdb.cli.php

3. Execution du script SRDB

Rappel : faites toujours une sauvegarde avant quoi-que ce soit !

php srdb.cli.php -h localhost -u root -n test -ppassword -s old_url -r new_url

ArgsDescription
-hLe hostname de la base de données.
-uL’utilisateur se connectant à la base de données.
-nLe nom de la base de données dans laquelle on souhaite travailler.
-pMot de passe de l’utilisateur se connectant à la base de données. Attention : ce dernier doit être collé à l'argument.
-sLa partie de l’url à retrouver et remplacer du site A. Ex : « maxime.fr » / « maxime »
-rLa valeur à remplacer pour le site B. Ex : « maximeculea.com » / « maximeculea »

Une fois cette commande exécutée, un message s’affichera montrant le nombres d’occurrences modifiées dans la base de données et dans le cas échéant un message d’erreur.

4. Supprimer le script SRDB

Quand vous en aurez finit de faire mumuse avec la BDD il vous faudra penser à supprimer le script :

rm srdb.class.php
rm srdb.cli.php


Dites moi ce que vous en pensez dans les commentaires. Je vous souhaites de heureux passages en HTTPS.

WordPressement vôtre !